Les vraies vacances attendront un peu pour Marcel Tisserand. Acteur majeur du maintien en Ligue 1 accroché par le TFC, le défenseur de 23 ans doit rejoindre vendredi la sélection de la RD Congo, pour fêter ses premières sélections avec les Léopards. D’ici là, Tisserand discute de son avenir avec l’AS Monaco.

Prêté depuis trois saisons (une à Lens en L2, puis deux à Toulouse en L1), il se « donne jusqu’à fin juin pour être fixé ». L’ancien latéral droit, reconverti avec bonheur dans l’axe, aura alors repris l’entraînement avec l’ASM, auquel il est lié jusqu’en juin 2019. S’il espère s’imposer enfin dans son club formateur, Tisserand ne ferme pas totalement la porte à d’autres pistes, dont celle du TFC.

Que peut-on dire de votre avenir ?

Contractuellement, c’est très simple. J’étais prêté, et maintenant je dois revenir dans mon club formateur. On va discuter pour voir ce que Monaco compte faire de moi. Est-ce que je serai un élément important ? Cela va me permettre de voir si je reste ou si je vais ailleurs.

Et vous, quelle est votre priorité ?

Comme tout joueur de foot, j’ai envie de disputer des compétitions internationales, des rencontres à émotion comme cet Angers-TFC. Si on me donne l’occasion de jouer des matchs de Coupe d’Europe (Monaco est qualifié pour le troisième tour préliminaire de la Ligue des champions), je ne vais pas m’en passer. Sinon, d’autres projets pourront se présenter, dont celui de Toulouse qui n’est pas négligeable. Le parcours que nous avons réalisé est assez mythique, cela m’a beaucoup touché. L’arrivée du coach ( Pascal Dupraz) a joué. Ce sont des éléments qui peuvent compter.

Vous sortez de trois saisons en prêt…

Je n’en veux pas une quatrième. Je souhaite un projet sur la longue durée. Si c’est à Monaco, c’est l’idéal. Sinon, j’en chercherai un autre qui correspond à mes ambitions.

Voulez-vous poursuivre au poste de défenseur central ?

Bien sûr. Avant d’y être fixé, je me disais déjà que je pouvais jouer à ce poste-là. J’avais d’ailleurs fait quelques matchs en charnière à Lens. Avec Monaco, on est d’accord sur le fait que c’est le poste où je suis le plus à l’aise.

Vous avez pu le prouver cette saison à Toulouse, après un premier prêt plus mitigé…

Oui, c’est d’ailleurs aussi pour cela que j’ai voulu revenir au TFC (à l’été 2015). J’aurais pu aller ailleurs, mais j’avais un sentiment d’inachevé. Je ne voulais pas laisser une mauvaise impression.#20minutes#Rdcongoleopardsfoot.com#

Laisser un commentaire

comments