Coup dur pour les Léopards de la RDC pour ce match retour contre les Aigles de Carthage prévu ce mardi 5 septembre au stade des Martyrs de Kinshasa. Comme à l’aller, le sélectionneur congolais Jean Florent Ibenge Ikwange devra se faire avec l’absence de ses deux cadres dont le défenseur central de Wolfsburg Marcel Tisserand et le milieu de terrain de Fulham FC Neeskens Kebano. Les deux joueurs ont été déclarés forfaits par lui-même Ibenge au cours de conférence de presse d’avant match tenue hier lundi 4 septembre au stade des Martyrs.

Jean Florent Ibenge a confirmé l’absence de Kebano et de Tisserand pour le match de ce mardi. Les deux athlètes ne se sont pas remis de leurs blessures contractées aux entraînements bien avant la manche aller de cette double confrontation contre la Tunisie. 
Pourtant le milieu-offensif de Fulham et son collègue de sélection actuellement en Bundesliga sous les couleurs de Wolfsburg étaient très attendus pour le choc de ce mardi. Ce, après leur absence très remarquée sur la pelouse de Radès le vendredi dernier. ” Déjà Tisserand et Kebano seront indisponibles pour ce match, donc pas la peine de m’en vouloir pour ça. Tout le pays m’avait allumé de ne les avoir pas alignés mais ce n’était pas de ma propre volonté. Nous essayerons de trouver d’autres solutions pour faire la différence. Certes, l’intervalle entre les deux rencontres n’a pas été suffisant pour bien gommer les erreurs constatées lors de l’aller. Nous ferons tout pour rectifier le tir”, a confié l’entraîneur des Léopards.

NABIL PAS INTIMIDE PAR LE PUBLIC DU STADE DES MARTYRS
De son côté, son adversaire de banc Nabil Maaloul, a reconnu que le morceau sera très dur à croquer. Mais pour bien amorcer ce deuxième acte, il leur a fallu tout oublier : la victoire, la première place, la prestation et consort. ” Les statistiques sont là mais elles ne signifient rien. Ce qui compte le plus c’est ce qui se passe sur terrain. Ce qui compte le plus, c’est que mes joueurs puissent se donner à fond sur le terrain. Nous sommes à 50-50 avec un léger avantage des Léopards qui jouent à domicile. Donc le match aller est passé et nous avons tout oublié. La victoire, la première place et consort “,a indiqué Nabil Maaloul avant de signaler que les 80 mille spectateurs congolais ne lui font pas peur. ” C’est un aspect important mais sachez que je ne suis pas du tout effrayé par les 80 mille supporters congolais qui viendront demain. Nous sommes habitués à ce genre de spectacles. Le vendredi il y en avait 50 mille. Donc rien d’impressionnant “, a-t-il conclu. 
Les deux sélections s’affrontent ce soir à 18 heures (heure de Kinshasa) en match comptant pour la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018. L’enjeu de cette explication est la tête du groupe A qu’occupe actuellement la Tunisie avec ses 9 points. Elle est talonnée par la RDC avec 6 points, la Guinée (3 points) et la Libye 3 points aussi. En cas d’une victoire à Kinshasa, les Léopards reprendront leur place de leader perdue à l’issue de la 3ème journée au profit des Tunisiens. Dans le cas contraire, le rêve d’aller en Russie l’année prochaine s’arrêtera là.#Bahati Kasindi#Rdcongoleopardsfoot.com#

Laisser un commentaire

comments