Le médian offensif revient dans son club formateur quelques jours après Sebastien Pocognoli.

Soucieuse de ramener de la qualité mais aussi de la mentalité Standard au sein du vestiaire, la direction liégeoise a finalisé, le mois dernier, le retour de Sébastien Pocognoli. Laissé libre par West Brom, le Liégeois a été convaincu par le projet que lui ont présenté Bruno Venanzi et Olivier Renard.

Toujours dans cette optique de rapatrier des anciens, la direction liégeoise entend en faire de même avec Paul-José Mpoku ! Le médian offensif congolais est toujours resté très proche de Bruno Venanzi. Les deux hommes se voient encore lorsque l’ancienRouche est en Belgique. Venanzi adore Mpoku et ce dernier le sait. À tel point qu’une rencontre entre les deux hommes aurait déjà eu lieu il y a plusieurs jours. Parti en février 2015 pour Cagliari, Mpoku a pas mal voyagé depuis son départ. Désireux de faire son trou à l’étranger, Polo a ensuite pris la route du Chievo Vérone sous la forme d’un prêt avec option d’achat en juillet 2015. Option, à 3.7 M €, qui a été levée à l’instant même où Mpoku a disputé sa première minute officielle. À l’époque, le Standard avait également négocié un pourcentage de 20 % à la revente du joueur. Ce qui, en cas de retour à Sclessin, pourrait faire diminuer le prix de l’international congolais.

Après une saison de galère au Chievo, Polo Mpoku était prêté l’été dernier au Panathinaikos avec lequel il a retrouvé le Standard et Sclessin en Europa League . Mpoku ne devrait plus demeurer en Grèce et un retour au Chievo est inconcevable pour l’ancien Standardmen qui nous déclarait en octobre dernier : « Le Chievo m’a dégoûté du football. »

Ces derniers jours, l’engouement a été conséquent quant à un éventuel retour du médian offensif à Sclessin. Ce dernier, en vacances ces derniers jours, n’y serait pas du tout insensible.

Le Standard a donc sauté sur l’occasion pour tenter de rapatrier celui qui a disputé 118 matchs et inscrit vingt-huit buts sous le maillot rouche « Un jour, je reviendrai au Standard » , nous confiait-il encore en mars 2016. Ce jour, les décideurs liégeois espèrent bien le voir arriver rapidement et réaliser avec Mpoku ce que Duchâtelet a réussi avec Mehdi Carcela. En août 2013, l’ancien président du Standard décidait de relancer l’international marocain qui décrochait, deux ans plus tard, un transfert à Benfica. Mpoku pourrait dès lors être tenté d’imiter son ami Mehdi.

Un accord a été trouvé samedi entre les trois parties, alors que Mpkou était encore en vacances d’où il est rentré hier. Ce matin, il était présent à Sclessin d’où il est parti vers 10h30 pour passer sa visite médicale. Il signera un contrat de 5 ans (4 ans plus une année en option).#Kevin Sauvage#Rdcongoleopardsfoot.com#

 

Laisser un commentaire

comments