Cédric Bakambu a depuis connu une progression fulgurante avec Bursaspor puis Villarreal, au point de devenir un des attaquants les plus redoutés en Liga comme en Ligue Europa. Explications.

 

Christopher Oualembo: Son évolution est très agréable à voir. Ça ne m’étonne pas parce que c’est un mec qui a vraiment les pieds sur terre. Il fait énormément d’appels, il est très généreux, très intelligent, et en plus il marque ! Le plus important, c’est qu’il est vraiment humble, et ça l’a aidé à progresser. Pour en avoir parlé avec lui, la Turquie lui a permis de grandir. Parce qu’il avait un vrai rôle, et que son équipe a réalisé une bonne saison, avec notamment une finale de Coupe de Turquie. A Sochaux, ça devenait difficile, et il a trouvé une ferveur en Turquie qui lui a permis de ressentir l’amour des supporters. Et puis il y a plus d’espaces là-bas, c’était plus facile de se retrouver devant le but. Donc, bosseur comme il est, il a su se mettre en confiance et ç’a payé.

Tout le monde n’aurait pas été capable de réussir en Turquie, et encore moins à Villarreal, dans une équipe où il y a quand même Roberto Soldado ! Mais dans sa tête tout était préparé, il est arrivé en Espagne avec cette confiance accumulée. Avec la RD Congo, il est aussi arrivé avec cette confiance, mais la tête sur les épaules, déterminé à prouver sa valeur. Il n’est pas arrivé avec un statut, mais il avait à coeur de montrer sa valeur et de mettre ses qualités au service du collectif. Il a été à l’écoute, il a fait profil bas et il a vite fait l’unanimité au sein du groupe. Je suis très content qu’il ait choisi la RDC, parce qu’aujourd’hui il pourrait prétendre à une préconvocation avec l’équipe de France…»#Cédric Chapuis#Rdcongoleopardsfoot.com#

Laisser un commentaire

comments