L’international congolais, Fabrice N’sakala, estime que la République démocratique du Congo (RDC) pourra « aller loin » pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (Can) qui se déroulera du 14 janvier au 5 février 2015 au Gabon.

Dans une interview exclusive accordée à Radio Okapi, au lendemain du tirage au sort de cette compétition, le natif de Blanc-Mesnil (France) déclare:

«Avec le Maroc, la Cote d’Ivoire et le Togo, on espère aller plus loin. On va travailler dure. Je sais que les adversaires auront aussi la même ambition que nous, mais moi, je reste positif».

Il affirme que les Léopards sont en pleine confiancesont en pleine confiance après les rencontres de qualification qu’ils ont livrées.

«Je sais qu’on a pas mal récupéré la confiance avec les matches qu’on a pu disputer pour la Can, la coupe du monde ou les matches amicaux. On a un bon groupe donc on garde beaucoup d’espoir», ajoute Fabrice Nsakala.

Revenu d’une blessure, Fabrice N’sakala évolue actuellement à l’Alanyaspor en Turquie, en prêt du RSC Anderlecht (D1 Belge).

«Je suis revenue en forme. Je joue tous les matches avec mon club. Je continue de travailler dans l’espoir d’avoir toujours une place en sélection. Si le coach m’appelle, je viendrai. Au cas contraire, je continuerai toujours à soutenir l’équipe. C’est mon pays», a-t-il indiqué.

Le milieu de terrain congolais a été convoqué pour la première fois par Florent Ibenge, entraîneur des Léopards, en équipe nationale le 10 mars 2015, lors du  match amical contre l’Irak à Dubaï.

Laisser un commentaire

comments