Plus la fin de saison approche, plus Dieumerci Ndongala s’affirme comme un des hommes en forme du Sporting. Samedi dernier, à Saint-Trond, il y était allé d’une belle frappe pour contribuer à la meilleure différence de buts. Le milieu de terrain parle de son avenir, placé entre amour pour Charleroi et ambition pour la suite…

« À part quelques soucis à la cheville, je me sens très bien, glisse Dieumerci Ndongala à L’Avenir. Je mords sur ma chique, car nous avons encore des objectifs à atteindre. Ce but témoigne de ma bonne entente avec Ninis. C’est le joueur qui me trouve le mieux. Il n’est pas encore à 100%, mais quand ce sera le cas, toute l’équipe en profitera encore plus. Mais je dédie ce but à Mario Notaro, avec lequel j’ai souvent travaillé ma finition. »

« On a parlé du Standard et de Genk. Mes propos ont été mal interprétés et les supporters ont cru que je voulais forcer un départ. Mais je suis fier de jouer au Sporting. Il y a une superbe ambiance, qu’on retrouve rarement dans les autres clubs. » Au point de prolonger son séjour au Mambourg ?

« Ce n’est pas encore fait, mais c’est en bonne voie. À partir du moment où je me sens bien à Charleroi, je ne vois pas l’obligation de partir. Le club continue de grandir (…) Comme tout footballeur, j’ai des objectifs et je veux aller le plus loin possible. Mais, aujourd’hui, je ne suis plus dans cette optique-là, même si je conserve l’ambition d’évoluer un jour dans un grand club pour continuer ma progression. »

Laisser un commentaire

comments