Dieumerci Mbokani est furieux contre l’Olympiacos qui selon lui a sali son image.

Dieumerci Mbokani n’a pas signé à l’Olympiacos. Pour le club grec, l’attaquant congolais n’a pas réussi les tests médicaux en raison de problèmes au cartilage des deux genoux.

Pour l’ex-attaquant d’Anderlecht et du Standard la vérité est tout autre. « La vérité, c’est que l’Olympiacos n’a pas trouvé d’accord avec le Dinamo Kiev. Ma petite lésion ne m’empêche pas de jouer »

 

Dieumerci Mbokani donne sa version des tests médicaux qu’il n’aurait pas réussis à l’Olympiacos :, « Mes genoux tiennent le coup ! »

« Je ne vois pas pourquoi je devrais abandonner. Cela fait deux ans que mes genoux tiennent le coup en Premier League . Vous croyez vraiment que les tests médicaux à Norwich et Hull ne ressemblent à rien ? Le championnat est plus physique en Angleterre qu’en Grèce. Mon image a été salie, alors que je suis capable de jouer au plus haut niveau, malgré le petit pépin. Mon genou a été nettoyé, il y a trois ans. »

Visiblement, l’Olympiacos voulait que Kiev se porte financièrement garant en cas de blessure. C’est là que le bât a blessé.

« Entre-temps, la presse en Grèce fait croire aux gens que je suis perdu pour le football. Alors que je suis convaincu que j’aurais réussi. J’ai fait de très grandes concessions financières afin de pouvoir jouer avec Hasi, qui me voulait vraiment. Et à l’aéroport et en ville, je sentais que les supporters m’aimaient bien. J’étais tenté par l’idée de rejouer la Ligue des Champions. J’étais fort déçu. »

Comment a réagi votre famille ?

« Ma femme était très triste. Mais surtout ma famille au Congo paniquait. Le Congo était en choc et pensait que je ne jouerais plus jamais au football. Mon téléphone n’a pas arrêté de sonner. J’ai dû rassurer tout le monde. »#DH#rdcongoleopardsfoot.com#

 

 

Laisser un commentaire

comments