INVITE LE 28 JUILLET A L’HOPITAL DE VALENCIENNES EN FRANCE

 

L’international Héritier Luvumbu, blessé au genou le 31 janvier 2016 à Kigali lors du Championnat d’Afrique des Nations (Chan), est de nouveau bloqué à Kinshasa. Son dossier médical ne serait pas encore signé, affirment certaines sources.

En effet, suite à sa blessure pendant le match RDC-Rwanda, le joueur a subi une opération chirurgicale le 8 mars 2016. Après le succès de l’opération, Héritier Luvumbu a été contraint de suivre plusieurs phases de rééducation pour espérer retrouver l’aire du jeu. La première phase s’est déroulée à Valenciennes en France et l’opération a pris fin suite à l’expiration de son visa avec une seule entrée. La deuxième et troisième phases se sont déroulées à Kinshasa.
Aujourd’hui, Héritier Luvumbu est invité à se présenter à l’hôpital français le 28 juillet 2016 à 11h45’ pour un contrôle et entamer les quatrième et cinquième phases de rééducation avec l’objectif d’un retour progressif sur le terrain. Il s’est fait malheureusement que le dossier médical introduit dans les circuits administratifs du Gouvernement en vue d’une prise en charge médicale serait bloqué on ne sait à quel niveau. Selon certaines sources,  » le fait de voir le joueur circuler à Kinshasa prouve qu’il est en bonne santé et n’a plus besoin d’un autre contrôle médical en Europe « . Oubliant que l’intervention chirurgicale de genou subit des mouvements pour permettre au muscle touché de retrouver sa maniabilité.  » Beaucoup de joueurs ont vu leur carrière de football s’interrompre brusquement suite à cet accident du genou. Les exemples sont légion : Shabani Nonda, Aziz Makukula… « , explique un spécialiste de médecine de sport à Kinshasa.
Interrogé sur l’évolution du dossier médical de cet international congolais, le médecin traitant de l’équipe nationale de la RDC, Dr Jean-Pierre Bungu qui a supervisé les deux phases de rééducation d’Héritier Luvumbu, s’est refusé de tout commentaire nous renvoyant à la Fécofa, organe technique du ministère des Sports en matière de football. A son tour, la Fécofa ne dit mot à ce sujet estimant que le ministère est le seul à savoir pour Luvumbu traîne encore à Kinshasa alors que  » son dossier médical lié au rendez-vous du 28 juillet a été bel et bien introduit..#Pascal Likana#Rdcongoleopardsfoot.com#

Laisser un commentaire

comments