Héritier Luvumbu Nzinga est encore inconsolable. Il voulait bien aller jusqu’à parachever son œuvre en jouant tous les matchs. Dommage, esquinté, il ne pourra, peut-être plus, offrir et mettre à disposition tout son puissant potentiel de footballeur très racé.

La mort dans l’âme, il n’a eu que ces quelques mots, les larmes pleines dans ses yeux : « C’est vie de footballeur, ce sont des choses qui arrivent. C’est bien regrettable que je ne joue pas la demi-finale de ce mercredi 3 février contre la Guinée. Mais, je suis de cœur avec mes coéquipiers qui sont capables de soulever des montagnes. J’ai confiance en eux et suis solidaire avec tous. Nous vaincrons».

Le médecin Dr. Jean-Pierre Bungu Kakala, quant à lui, a paru également très optimiste. L’infirmerie, en dehors d’Héritier Luvumbu, se dégarnit au jour le jour. Tous les blessés sont en récupération positive. Héritier Luvumbu en aura encore pour quelques jours. Mais, il faudrait avouer que le cas Luvumbu pouvait être beaucoup plus grave mais, il y a eu plus de peur que de mal nous a rassuré le Dr. Jean-Pierre Bungu Kakala, le patron du staff médical des Léopards RD Congo : « Tous les cas dont nous disposions sont en évolution favorable à l’exception de Luvumbu. Mais, d’ici là, on verra bien s’il pourra laisser tomber ses béquilles. Pour nous, l’essentiel est de privilégier la carrière du joueur et non l’astreindre à des exigences des victoires imminentes et immédiates, soient-elles de l’Equipe nationale. Pour les autres cas, tous pourront jouer le mercredi prochain face à la Guinée ».

En définitive, Les Léopards RD Congo et leur coach, Florent Ibenge Ikwange, restent cabrés sur leurs objectifs dont le tout premier, était de réaliser le meilleur positionnement possible, mieux que lors du dernier CHAN-Afrique du Sud 2014 où les Léopards RD Congo avaient été sortis en quarts de finale par le Ghana (1-0). Cette année, on voudrait aller le plus loin possible, jusqu’en finale.

Et, tout est passé par le Rwanda le samedi 30 janvier 2016. Les Congolais ne voulaient pas rentrer au pays au mois de janvier 2016. C’est chose faite. Du coup, les ambitions, aussi nobles soient-elles, ont été revues à la hausse. C’est une médaille qu’ils veulent présentement, les Congolais…#fecofa#Rdcongoleopardsfoot.com#

 

Laisser un commentaire

comments