Le président de la Fédération Congolaise de Football Association (Fécofa), Constant Omari Selemani, a réagi par rapport à la sortie médiatique du sélectionneur national, Jean-Florent Ibenge Ikwange. Ce dernier a déclaré qu’il ne souhaitait plus renouveler son contrat avec le gouvernement pour son poste en équipe nationale.

 

 

Constant Omari: « La dernière conversation que j’ai eu avec Ibenge, c’était après la CAN. Je lui ai dit personnellement que je lui renouvelais ma confiance. Il n’y avait pas de nuage entre lui et la Fédération. Il a subi des critiques émanant principalement du secrétaire général du ministère des Sports, Barthelemy Okito, qui s’est permis de faire beaucoup de déclarations dans la presse. Des déclarations qui ont froissé Ibenge, qui m’ont froissé aussi. Celui-ci demandait qu’on prenne des mesures correctives et qu’il y avait eu des petites erreurs au niveau du coaching. Ibenge a abattu et continue d’abattre un énorme travail. J’espère trouver un compromis avec lui »

 

Après la réaction du Président de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA), Constant Omari, c’est le tour du ministre national de sport et de la jeunesse, Willy Bakonga de demander à tous les congolais de soutenir Florent Ibenge.

 

« Je demande à tous les sportifs de s’allier derrière Florent Ibenge. Il est une personne, c’est vrai qu’il a commis des erreurs. Nous devons lui reconnaitre les mérites dans le travail du sélectionneur de l’équipe nationale de la RDC. La presse a critiqué outre mesure la personne d’Ibenge au lieu de critiquer le travail. Je prévois une lettre blanche au stade de Martyrs dans laquelle toutes les recommandations des congolais de l’étranger, ceux de Diaspora et ceux qui vivent dans le pays en vue de l’amélioration de l’équipe national »

 

Laisser un commentaire

comments