A 39 ans, Robert KIDIABA est l’un des inamovibles du TP Mazembe ces dix dernières années. Un temps en concurrence avec Marcel MAYALA et Pascal KALEMBA, deux grands gardiens internationaux congolais de l’époque, l’homme n’était pas pressé, il a gardé sa tête froide et a attendu son heure. Viennent ensuite de longues années de règne sans partage, au TP Mazembe comme chez les Léopards. Après la finale gagnée ce dimanche, Robert KIDIABA a révélé qu’il entend poursuivre dans la cage des Corbeaux. 

Pas vraiment gâtés d’être nés dans la même génération, Lem’s IKAMBA, Ley MATAMPI, Kalililo KANKONDJE, Ibrahim MOUNKORO et aujourd’hui Aimé BAKULA ou Sylvain GBOHOUO, tous ces portiers de valeur ne peuvent qu’observer depuis le banc de touche les exploits d’un gardien hors normes, un ange descendu du ciel pour sauver sa défense des offensives adverses à l’aide de parades exceptionnelles. Au cours de la Ligue des Champions 2015, Robert KIDIABA a pris le rôle du phare guidant le navire mazembien lors des grosses tempêtes.

Sur les 14 matches disputés en C1 cette saison, il a participé à 13 matches, parce que suspendu lors des 8ème de finale aller face au Stade Malien, et n’a encaissé que 6 buts. Superbe moyenne : les équipes adverses n’ont que 42 % de chances de marquer dans la cage de Big Robert !

Après la finale, Robert KIDIABA a révélé : « Suis vraiment heureux d’avoir gagné mon troisième trophée de la Ligue des Champions. A 39 ans, j’ai montré que j’ai encore les ressources physiques nécessaires pour m’imposer au haut niveau. Je demande aux jeunes de suivre mon exemple. Merci au peuple congolais qui m’a soutenu durant toute ma carrière et continue à le faire… »

Et que pense-t-il de la suite de sa carrière : « Je ne vais pas arrêter après la finale, je vais continuer… » sourit la légende Robert, médaille autour du cou, à la fin de l’interview donnée lors de la célébration du sacre, dimanche soir. #tpm#Rdcongoleopardsfoot.com

Laisser un commentaire

comments