Free Search Engine Submission

 

Le sélectionneur de l’équipe nationale de la RDC, Jean -Florent Ibenge Ikwange a fourni quelques explications concernant son avenir à la tête des Léopards.

Le technicien congolais a affirmé qu’il ne quittera pas pour le moment cette sélection avant d’obtenir la qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2019) qui aura lieu au Cameroun au mois de juin. Pour sa part, il ne se pose aucun problème sur son contrat. Il a révélé qu’il a reçu l’aval de Constant Omari pour continuer son travail en tant que sélectionneur national en attendant que le contrat soit mis à l’écrit. Puisque selon lui, ce qui compte dans un contrat c’est que chacun respect ses paroles et Constant Omari le fait.

Ibenge: « Le contrat, c’est surtout la confiance entre les hommes. Pour moi, c’est qui est plus important c’est ce qu’on se dit les yeux dans les yeux que ce qui est écrit. j’ai parlé avec le président Constant Omari. Il tient sa parole et moi je tiens la mienne. Donc il n’était pas au pays pour continuer à parapher ce contrat. Sinon lui et moi, on se dit qu’on va le faire. Quand on ne tient pas sa parole c’est qu’on est pas un homme. Donc moi j’ai un contrat moral avec Constant Omari. En novembre, il m’avait encouragé de continuer mon travail et c’est ce que je fais en attendant qu’on signe sur papier. Mais le plus important pour moi c’est ce qu’on s’est dit quand il m’avait reçu pour la première fois dans son bureau. L’objectif c’était de qualifier l’équipe à la CAN 2017. Le président Omari m’a dit qu’on ne devrait pas participer à la CAN 2015 puisque c’était trop tôt. On est allé à la CAN 2015 et on a ramené une médaille. Et puis on a avancé et on s’est qualifié aisément à la CAN 2017. Alors le fait de se qualifier, les gens ont pensé qu’on doit y aller pour gagner la compétition. On est allé jusqu’en quarts ce qui veut dire qu’on a encore une avance par rapport à l’objectif. Donc la CAN 2019, on doit se qualifier, passer la phase des groupes et aller chercher les médailles. On veut aller plus vite que la musique. Il faut aller petit à petit pour pouvoir pérenniser au lieu d’aller d’un coup et puis on revient plus.

A quelques semaines de la 2ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2019) qui se jouera au Cameroun, Jean- Florent Ibenge Ikwange fixe l’opinion sur la participation de Chancel Mbemba (Blessé) et Marcel Tisserand, revenu d’une opération en juillet dernier.

Le sélectionneur des Léopards a exprimé son inquiétude surtout pour le capitaine Chancel Mbemba qui a été victime d’une blessure juste quelques jours après sa signature au FC Porto (D1 Portugal). Il a promis qu’il faudra lui laisser le temps de se rétablir et de jouer beaucoup des matchs avant de revenir en sélection nationale autant pour le défenseur central Marcel Tisserand qui avait raté la rencontre face à au Nigéria (1-1) en mai dernier.

D’un autre côté, Florent Ibenge s’est dit content du départ de Chancel Mbemba au FC Porto qui est engagé dans la prestigieuse Ligue des champions de l’UEFA et encourage les autres joueurs d’emboiter le pas afin d’avoir une équipe nationale solide.

« Cela reste un grand inconnu. C’est dommage pour nous puisque c’est lui notre porte-étendard. C’est notre capitaine. Malheureusement il s’est blessé mais c’est un exemple pour les autres pour ce qui est de jouer dans les grandes équipes. Il doit continuer à jouer beaucoup de matchs et faire notre fierté, c’est le plus important pour lui en ce moment. C’est aussi le cas pour Marcel Tisserand. Il faut le laisser tranquillement parce qu’il n’avait pas raté le dernier match en sélection pour rien. Il s’est fait opérer sa cuisse. Je l’ai eu juste avant le match contre le Nigéria. Donc, il faut les laisser tranquillement pour qu’ils reviennent plus forts. », a-t-il déclaré.

Les Congolais seront reçus le 7 septembre prochain par leurs homologues libériens pour le compte la 2ème journée des éliminatoires de cette compétition du football africain.#Auguy Mudiayi#Rdcongoleopardsfoot.com#

Argeweb

Laisser un commentaire

comments