Les Léopards de la République Démocratique du Congo (RDC) ont achevé leur périple à Marbella en Espagne où ils étaient refugiés depuis près de deux semaines. Les Fauves congolais préparaient leur entrée en lice à la 32ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations, Egypte 2019.

Ce stage de préparation a été ponctué par deux rencontres amicales de fixation qui ont permis à l’ensemble du staff technique d’avoir une idée précise sur la 1ère équipe qui débutera le samedi 22 juin face aux Crânes de l’Ouganda. Tout s’est relativement bien passé dans l’ensemble où l’ambiance aura été très bonne à part le petit couac avec l’affaire Yannick Bolasie.

Issama : « Petit à petit, nous sommes entrain de monter physiquement jusqu’à ce que nous arrivions à la phase de détermination avec la première journée à la Can (face à l’Ouganda le samedi 22 juin). A voir à la manière dont nous travaillons et le match amical contre le Burkina Faso malgré le nul (0-0) où nous avons montré de belles choses ; mais nous sommes certains que nous arriverons au point lors de la compétition pour l’entamer dans les meilleures conditions. Nous avons les nouveaux qui vont jouer leur 1ère Can comme Masuaku. Nous sommes vraiment soudés dans la fraternité et l’unité règne au sein au groupe »,

 

 Djuma Shabani: « La préparation se passe bien et mieux encore parce que nous acheminons vers la fin. Je suis très content de me retrouver dans la liste des 23 pour me battre pour mon pays. Le stage a été gratifiant pour nous tous …et nous visons clairement d’aller jusqu’en finale dans ce tournoi parce que nous allons joué une très grande compétition où il nous faudra énormément de concentration »

 

 Wilfried Moke : Le stage s’est très bien déroulé dans l’ensemble au niveau du travail et l’atmosphère mais c’était très dur parce que physiquement il fallait se remettre au point. Nous avons de l’intensité et tout le monde s’est donné à fond. La pression de la liste est passée mais maintenant nous devons la garder pour les entrainements mais surtout la Can en soi. La manière dont nous avons raté le mondial, cela fait toujours mal au cœur pour tout le monde et nos supporteurs raison pour laquelle nous allons tout donné pour leur faire plaisir », a confié,  le milieu de terrain de Ankaragucu (Turquie), à  nos confrères de la direction de la Communication de la Fécofa.

Les Léopards quittent l’Espagne ce lundi 17 juin en destination du Caire, la capitale égyptienne où ils établiront leur camp de base pour le 1er tour de la compétition.#Michel Tobo#Rdcongoleopardsfoot.com#

 

Laisser un commentaire

comments