Le sélectionneur national des Léopards, Jean Florent Ibenge est revenu sur le parcours de son équipe qu’il juge honorable dans ces éliminatoires de la Coupe du monde, Russie 2018, malgré le fait qu’il avait envie de refaire participer le pays à la grande messe du football planétaire, 43 ans après. C’était le lundi 30 octobre au cours d’une conférence de presse tenue au siège de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) où il a dévoilé également la liste de 23 heureux élus qui défieront le Syli National (Guinée), le samedi 11 novembre au stade des Martyrs de la Pentecôte à Kinshasa en match comptant pour la dernière journée de ces éliminatoires.

Il s’est également projeté sur l’avenir de la sélection nationale qu’il compte voir à la Coupe du monde chaque 4 ans avec ou sans lui à la tête du staff technique.

« Ces éliminatoires nous donnent un goût d’inachevé alors qu’on risque de la terminer avec un nombre des points quand même très intéressant. Il faut que ça soit l’an 1 peut être du renouveau du football congolais vers la Coupe du monde. Il faut que tous les 4 ans, le Congo puisse aller à ce tournoi. Donc il faudra que ça soit le début, on a vu qu’on était tout près alors qu’on a jamais été aussi tout près, donc à la prochaine, il faut qu’on y soit. Ça aurait au moins eu le mérite de montrer qu’il y avait possibilité d’y être. Donc qu’on s’arrête pas là mais qu’on se donne les moyens pour pouvoir y aller la prochaine fois avec ou sans Florent Ibenge. Ce n’est pas ça le plus intéressant mais le plus intéressant est qu’on se rende compte qu’on peut y aller et je pense c’est ça qu’on a suscité. Ce n’est pas encore fini peut être on va terminer juste à la porte mais si on termine à la porte au moins maintenant on ne pourra pas se cacher derrière quoi que ce soit avec ou sans Florent Ibenge », a-t-il déclaré.

Mal partis pour se qualifier, les Léopards sont obligés de s’imposer par deux buts d’écart et espérer une défaite des Tunisiens qui joueront aussi à domicile contre les libyens.

Le sélectionneur national des Léopards, reste tout de même motivé avant cette rencontre mais trouve la configuration de situation embêtante.

« On est dans la même logique c’est-à-dire de gagner notre match. Ce n’est pas préoccupant mais plutôt embêtant de ne pas avoir notre destin en mains tout simplement. On va jouer le match pour le gagner sans pourtant avoir notre destin en main ça c’est embêtant tout simplement sinon on serait préoccupé par les blessures de certains joueurs mais non on est motivé pour gagner ce match avec deux buts d’écart », s’est-il plaint.#Fonseca Mansianga#Rdcongoleopardsfoot.com#

 

Laisser un commentaire

comments