Le sélectionneur national de l’équipe de la RDC, Florent Ibenge Ikwange, a présélectionné trente et un joueurs internationaux congolais dont huit évoluant au pays et vingt-trois à l’étranger pour la préparation de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations Total Gabon 2017. La liste des athlètes convoqués a été dévoilée le vendredi 23 décembre dernier par Ibenge au cours d’une conférence de presse qu’il a tenu au restaurant Fête Parfaite.

La question clé posée par la presse sportive était celle de connaître les ambitions de la RDC à la 31e Can Gabon 2017 ? Le sélectionneur Florent Ibenge, avec son langage diplomatique, n’a pas affirmé que son équipe se déplace au Gabon avec l’ambition de remporter le sacre après la troisième place obtenue à la CAN Guinée Equatoriale 2015.

Mais tout en refusant de soutenir que son équipe est l’un des prétendants au titre, il a déclaré qu’il participera à cette Can de 2017 pour aller le plus loin possible. Il a fait sa déclaration en ces termes  » Nous n’avons pas envie de rentrer au pays avant le mois de février prochain « . Cela veut dire que la RDC veut faire mieux qu’à la Can 2015 en Guinée Equatoriale.

D’autres joueurs tels que Cédric Mabwati et Britt Assombalonga n’ont pas été convoqués suite aux blessures.

A la CAN Total Gabon 2017, les Léopards affronteront tour à tour les Lions d’Atlas du Maroc, les Eléphants de la Côte d’Ivoire et les Eperviers du Togo dans le groupe C.

 

Lancement de son site

Peu avant de rendre public la liste des vingt-trois  présélectionnés des Léopards, Florent Ibenge a lancé,  de façon officielle, son site internet dont l’adresse est www.coachibenge.com et des réseaux sociaux. Ce site parle de sa carrière sportive et fait un clin d’oeil à la Fondation Dr Ibenge pour une bonne santé.

A la question de savoir pourquoi il en est arrivé là, Florent Ibenge soutient que c’est une façon de s’ouvrir au monde mais surtout de mettre fin à des fausses informations sur lui par le biais d’un autre site et de réseaux sociaux portant son nom basés en Europe.

Laisser un commentaire

comments