La République Démocratique du Congo (RDC) a atteint une 28ème place mondiale historique dans le classement mondial mensuel de la Fédération Internationale de Football Association (Fifa), pour le mois de juillet 2017. Par ce fait, le pays des Léopards forme le trio de tête en Afrique. Une progression rendue possible par les récents résultats de son équipe nationale qui est en mutation constante depuis l’arrivée de Jean-Florent Ibenge Ikwange à sa tête, il y a près de trois ans.

le sélectionneur national, comme dans ses habitudes, reste modeste et ne se prend pas la tête avec ce bond spectaculaire. Il est conscient qu’il reste encore beaucoup à faire dans l’optique de faire retrouver à la RDC une phase finale de la Coupe du monde qui la fuit depuis plus de 40 ans. Et il faudra commencer déjà avec cette capitale double confrontation avec la Tunisie qui déterminera certainement de l’issue de ce groupe du Mondial-Russie 2018.

« C’est déjà une fierté d’être compté parmi les meilleurs dans le monde. C’est un encouragement mais ce n’est pas une fin en soi. Nous devons continuer à travailler sérieusement. Ce classement vient récompenser tous nos résultats réalisés jusqu’à présent. Nous dirons que c’est une suite logique. Nous sommes à cette place mais nous ne nous focalisons pas trop là-dessus. Le plus important pour nous, c’est de gagner nos matchs. Par rapport aux détracteurs, nous les laissons parler et nous continuons à travailler. Nous étions 104ème mondial, les joueurs étaient toujours là. Nous essayons de travailler sérieusement. Nous ne pouvons pas empêcher les esprits chagrins de se déchaîner qui, du reste, ne sont pas tellement nombreux et qu’il ne faut pas leur prêter beaucoup d’attention. La majorité sait et voit ce que nous faisons. Nous ne sommes pas là pour faire plaisir à un certain nombre de personnes. Nous sommes là pour atteindre des objectifs. Ce qui peut nous gêner c’est si nous ne travaillions pas », a-t-il déclaré.#Foot#Michel Tobo#Rdcongoleopardsfoot.com#

 

Laisser un commentaire

comments