Après la qualification de son équipe pour le dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde de football 2018, le sélectionneur de la RDC, Florent Ibenge, a reconnu que son équipe devait s’améliorer pour se qualifier à cette compétition.

Après avoir remporté le match aller à Bujumbura (3-2) le jeudi 12 novembre dernier, les Léopards de la RDC ont concédé le nul dimanche face au Burundi (2-2) au terme d’un match où ils ont été rejoints au score deux fois.

Même s’il se réjouit de cette qualification, Florent Ibenge reconnaît que ses joueurs n’ont pas livré leur meilleure prestation.

« On a fait une mauvaise prestation mais on est passé. On est conscient. Il faut qu’on s’améliore pour aller en coupe du monde. L’objectif reste le même. On a la ferme volonté d’aller en coupe du monde », a-t-il expliqué après le match.

Le technicien congolais a cependant fait remarquer qu’il n’y avait pas de petites équipes et qu’il ne fallait s’attendre à des scores fleuve quand la RDC affronte certains pays considérés comme « faibles ».

« Ça reste toujours dans la tête des Congolais qu’il y a de petites équipes. C’est toujours dans la tête des Congolais que jouer le Burundi, c’est synonyme de gagner 5-0 », a-t-il regretté, saluant au passage le degré d’exigence des supporters congolais.

« Cette exigence nous pousse aussi à l’excellence. Il faut qu’on travaille »

 A midi, Kebano qui était prévu titulaire pour ce match est venu nous voir. Il ne pouvait commencer le match à cause des soucis de santé…Et c’est cette situation qui a caractérisé un peu notre groupe. Il y a eu beaucoup des blessés au retour de Bujumbura. Même Cédric Mabwati était indisponible…Cela à contribué à changer largement notre plan de jeu » renseignait le technicien congolais.

Sur les réseaux sociaux, certains joueurs ont aussi reconnu n’avoir pas livré leur meilleure prestation. Même s’ils se réjouissent de poursuivre cette phase éliminatoire.#Okap#Rdcongoleopardsfoot.com#

Laisser un commentaire

comments