Le sélectionneur principal de la RDC, Jean Florent Ibenge Ikwange s’est dit déterminé avec tous ses poulains à mourir avec arme à la main, mercredi face aux Pharaons d’Egypte, pour le compte de la 2ème journée du groupe A, de la  32ème Coupe d’Afrique des nations (CAN), Egypte 2019.

L’entraineur Ibenge qui a fait cette déclaration, dimanche au terme de la 1ère séance d’entrainement des Léopards après la dérive du samedi 22 juin face aux Crânes de l’Ouganda (0-2), s’est montré  confiant quant à la suite de la compétition. Il a  indiqué que les Léopards sont des guerriers et qu’il faudra se battre jusqu’au bout afin de laver l’affront et de donner une autre image de la sélection nationale. « Nous ne mourons pas certainement avec l’arme à la main car nous avons de quoi faire valoir tout au long de cette CAN »,  a-t-il soutenu devant les médias congolais présents au Caire.

Le technicien  congolais a confirmé que la page de l’Ouganda est désormais tournée et que les yeux sont rivés vers les deux prochaines rencontres, d’abord avec le pays organisateur et ensuite, avec le Zimbabwe, pour le compte des 2ème et 3ème journée de la phade de groupes.

« Avec les pharaons,  nous devons sauver notre peau pour se relancer dans la compétition, juste après, aller chercher la qualification auprès des Warriors du Zimbabwe.

 

Trésor Mputu Mabi : «  Si nous voulons nous faire respecter et montrer aux yeux du monde que nous sommes des footballeurs, soyons des hommes prêts à mouiller le maillot lors de deux dernières rencontres. L’Egypte n’est pas un foudre de guerre. Nous nous battrons jusqu’au bout… ».

 

Le ministre Lisanga Bonganga appelle à l’unité autour de l’équipe nationale

Le ministre a.i. des Sports, Lisanga Bonganga, qui rendait visite au team national congolais à ladite séance d’entrainement, a appelé le peuple congolais à l’unité autour de l’équipe nationale en dépit de cette entrée ratée.

D’après lui, la nation tout entière devrait continuer à soutenir la sélection nationale car rien n’est encore perdu. Il est encore possible de relever la tête et de s’assurer. « Nous sommes une grande nation. Ce n’est pas l’heure de tergiverser dans nos propos. Il est temps de nous serrer les coudes et de pousser nos ambassadeurs à un sursaut d’orgueil pour une victoire face aux coéquipiers de Mohamed Salah », a martelé le ministre Lisanga Bonganga.

Le ministre Lisanga qui était accompagné de l’ambassadeur de la RDC en Egypte, s’est dit satisfait de l’état d’esprit qui règne au sein de l’équipe nationale. Il  a indiqué qu’il y a une ambiance extraordinaire entre les joueurs, le staff technique et l’ensemble de la délégation, ce qui présage, selon lui, le bon résultat mercredi.#acp#Rdcongoleopardsfoot.com#

 

Argeweb

Laisser un commentaire

comments