L’attaquant congolais, Jonathan Bolingi, ne jouera plus la 32e édition de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN) Egypte 2019.

Jonathan Bolingi est victime d’une blessure au genou gauche contractée lors du dernier match de la phase des groupes entre la RDC et le Zimbabwe (4-0) dimanche 30 juin dernier.

Pour le médecin de l’équipe nationale de la RDC, cette blessure l’éloignerait du terrain pendant près de deux mois, mais ce temps pourrait être revu à la baisse avec des soins appropriés et la non-utilisation du joueur par l’entraineur.

« C’est un genou qui a connu une entorse, c’est-à-dire que le pivot a bougé et quand ça bouge, il y a nécessairement des lésions dans l’articulation…Il serait aussi bon de le protéger et d’assurer sa carrière en respectant le protocole habituel : le traitement avec le repos. Car s’il doit monter sur le terrain, courir, accélérer avec ce genou, nous risquons de le perdre au bout de quelques minutes et il y aura des conséquences sur sa carrière. Sur les 23 joueurs que nous avons, je crois que 22 peuvent poursuivre la compétition », a déclaré Dr Mbungu.

L’ancien joueur de TP Mazembe quitte Le Caire mercredi pour la Belgique, au moment où ses coéquipiers se rendront à Alexandrie (12h TU) pour la rencontre des 8e de finale contre Madagascar prévue dimanche 7 juillet.#radiookapi#Rdcongoleopardsfoot.com#

 

Argeweb

Laisser un commentaire

comments