Les joueurs de la RDC sont retournés à l’entrainement samedi 15 janvier dans la soirée. La veille, les Léopards avaient refusé de s’entrainer, évoquant un problème de « primes ». Pour la séance de reprise, les Léopards ont effectué des tours de terrain, lors du quart d’heure ouvert à la presse dans le centre d’entraînement d’Oyem (Nord du Gabon). Les poulains de Florent Ibenge rencontrent lundi 16 janvier à 19 heures (GMT) le Maroc pour le compte de la première journée du groupe C de la CAN-2017.

Aucun joueur n’a souhaité s’exprimer devant la presse. Le sélectionneur Florent Ibenge et le capitaine Youssouf Mulumbu sont attendus en conférence de presse d’avant-match, dimanche.

Dans une vidéo postée vendredi sur les réseaux sociaux, Yousouf Mulumbu, entouré de plusieurs coéquipiers, a affirmé que les joueurs étaient en grève à cause d’un problème de primes.

« Cela fait des années et des années, c’est toujours la même chose. On se prépare bien pour jouer nos matchs et à la fin il y a toujours un problème de primes », avait dénoncé Mulumbu.

« Certaines situations sont à déplorer. Ceci dit, le 16 janvier nous allons défendre fièrement notre drapeau », contre le Maroc, avait-il toutefois prévenu sur son compte Twitter.

Le ministre des Sports, Willy Bakonga a rejoint l’équipe nationale le même samedi, probablement pour résoudre cette question des primes qui est de la compétence du gouvernement.

La RDC est logée dans le groupe C qui évolue dans la ville d’Oyem, avec la Côte d’Ivoire, le Maroc et le Togo. A la 30è édition de la CAN, disputée en Guinée Equatoriale, les Congolais avaient terminé à la troisième place après les Ivoiriens et les Ghanéens.#afp#Rdcongoleopardsfoot.com#

 

Laisser un commentaire

comments