La délégation de l’équipe nationale de la RDC, les Léopards, composée de 43 personnes dont 23 joueurs, devra jeudi à 9h00′ prendre son vol pour retourner à Oyem, ville du nord gabonais, où était basé le groupe C de la 31ème Coupe d’Afrique des nations de football dont ils ont pris la tête avec 7 points, à l’issue de la 3ème et dernière journée, jouée mardi contre les Eperviers du Togo (3-1). Le vol est programmé à 9h00′.

Là, les carnassiers congolais, premiers du groupe C, attendront les deuxièmes du groupe D pour les affronter en quarts de finale, prévus le dimanche 29 janvier à 17h00′.

– MATAMPI : L’excellent gardien des Léopards boitille à la suite d’un mal ressenti au niveau de l’un de ses genoux, lors du match de la 3ème journée du groupe C contre les Eperviers du Togo (3-1), mardi 24 janvier. Sa délicate situation lui a malheureusement valu un avertissement dans les dernières secondes de la partie, l’arbitre sénégalais Malang Diedhou le croyant jouer la comédie pour gagner du temps alors que son équipe menait à la marque. Il est à dire toutefois que Matampi Vumi Ley continue à marcher tout seul. Même à l’hôtel où loge la délégation congolaise, il s’est accordé mercredi quelques pas pour se défouler, sans forcer.

– TRES MAUVAIS ETAT DU TERRAIN DE PORT-GENTIL : Pour évoluer sur l’aire de jeu du stade Michel Essonghe, dans la deuxième ville gabonaise, il faudra très certainement porter des bottines à crampons en aluminium, adaptés à ce genre de surface, dure et difficilement praticable. Les appuis ne sont pas du tout sûrs. Neeskens Kebano, l’avant-centre de soutien des Léopards, avait glissé une demi-douzaine de fois en première période. Son partenaire, Junior Kabananga, avait même été nécessaire que le corps médical le soulage pour un faux pas sans gravité, au cours de la même mi-temps. Le portier togolais Baba Tchagouni en a été une des victimes contre les Léopards de la RDC, mardi lors de la 3ème journée du groupe C, sorti pour cause d’élongation musculaire. Le mardi 17 janvier, dans la même enceinte sportive, lors de la 1ère journée du groupe D, installé à Port-Gentil, avec le match Mali-Egypte, le gardien des Pharaons, Ahmed Naser Mahmoud Moawad El Shenawi, s’était également vite blessé pour céder sa place à Essam El Hadary, 44 ans, devenu depuis ce jour-là le plus vieux joueur d’une Coupe d’Afrique des nations. Selon un habitant de Port-Gentil, sportif chevronné et connaisseur du football sur les gradins, une bonne pelouse y était – comme celle se trouvant au terrain annexe du même stade – avant d’être complètement changée, il y a près de deux mois seulement.

– QUATRE VICTOIRES POUR LA RDC CONTRE UNE SEULE AU TOGO EN COMPETITIONS : Les Léopards et les Eperviers viennent de croiser le fer pour la 6ème fois. En 1998, lors de la 21ème phase finale de la Coupe d’Afrique des nations, les fauves congolais s’étaient imposés par 2-1 ; en 2002, lors de la 23ème édition de la CAN, un nul de 0-0 avait consacré leur confrontation ; en 2006, lors de la 25ème édition, les Eperviers s’étaient inclinés par 2-0. Tandis qu’en éliminatoires de la Coupe du monde-Brésil 2014 : succès des Congolais par 2-0, à Kinshasa, et défaite par 1-2 en faveur des Togolais, à Lomé ; en 2017, dans le 31ème édition en cours, victoire des Léopards face aux rapaces ouest-africains par 3-1.

– L’ANIMATEUR MALULA DE LA RDC DÉSIGNÉ POUR LE « FAN TROPHY » : La CAF l’a pointé comme meilleur animateur du match RDC-Togo du mardi 24 janvier au stade Michel Essonghe, à Port-Gentil, comptant pour la 3ème et dernière journée du groupe C de la CAN-Gabon 2017. Son nom a été scandé par le speaker du stade comme gagnant du prix du jour.#acp#Rdcongoleopardsfoot.com#

 

Laisser un commentaire

comments