Le match contre la Côte d’Ivoire sera abordé différemment par la RDC vendredi au stade d’Oyem pour le compte de la 2ème journée du groupe C de la 31ème Coupe d’Afrique des nations de football « , a indiqué le sélectionneur principal des Léopards, Jean Florent Ibenge Ikwange, avant la séance d’entraînement matinale jeudi au terrain d’Akouakam, ouverte pour 15 minutes aux médias.

 

Le sélectionneur de la RD Congo Florent Ibenge a prévenu jeudi que si la Côte d’Ivoire, son prochain adversaire vendredi lors de la CAN 2017, «est moins glamour» sans la présence de Yaya Touré ou Gervinho, elle «reste redoutable», en dépit de son entrée en lice poussive contre le Togo (0-0).

«On l’a vu contre la France en match amical (0-0), c’est une équipe qui ne perd pas. Cela montre sa solidité. On attend une motivation extrême de leur part», a-t-il ajouté.

Florent Ibenge a réagi par rapport au forfait de Gabriel Zakwani et possiblement celui de N’sakala. Il a insisté sur le mental au moment d’aborder le match contre la Côte d’Ivoire.

« Ceux qui sont là vont jouer. On ne pleure pas. Il y aura un arrière qui jouera là. On ne fera pas autrement. Les blessés sont blessés. Il nous reste un groupe d’un peu moins de vingt joueurs. Il faut faire avec. Il ne faut pas pleurer. Aussi, il faut soigner le mental. A l’entame du match, le mental n’était pas au point. Cela explique ces pertes des balles. Ce n’est pas encore lavé dans la tête des joueurs. »

 

Premiers du groupe C grâce à leur victoire contre le Maroc (1-0), les « Léopards » peuvent déjà se qualifier pour les quarts en cas de succès face aux « Eléphants », qui les avaient battu lors demi-finale de la CAN 2015. Mais ils seront privés de Fabrice N’Sakala et Gabrie Zakuani, blessés contre le Maroc, et de Joyce Lomalisa, suspendu.

 

.

Laisser un commentaire

comments