Jamais, de mémoire de Team Média Officer (TMO), il m’a été permis de voir le sélectionneur principal des Léopards de la République démocratique du Congo, Jean-Florent Ibenge Ikwange, dans tous ses états du moment où tout semblait concourir au sabotage de son planning de travail de Kinshasa à Dar-es-Salam en passant par la moue de certains internationaux consécutive au fatigant routing aérien.

Sur place à Dar-es-Salam, alors que tout était convenu avec la Fédération hôte pour que la Nationale congolaise s’entraîne à partir de 18.00, c’est au royaume des ténèbres que les joueurs congolais et leur staff technique se sont retrouvés au Taneanian national main sodium.

Il a fallu la menace du Vice-président de la FECOFA et Coordonnateur des Équipes nationales de la République Démocratique du Congo, monsieur Théobald Binamungu, de rapatrier illico presto les Léopards pour que s’allument, comme par l’effet d’une baguette magique  les projecteurs du TNMS…

A peine qu’on s’approchait de la trentaine de minutes d’entraînement, insisterai moment où les garçons commençaient à se retrouver dans leur meilleur élément que soudain, c’est de nouveau le grand noir… Cette fois-ci, c’était le comble…

La mort dans l’âme, le Coach Jean-Florent Ibenge Ikwange n’avait plus qu’à remonter son beau monde dans l’autocar pour le Millenium de Dar-es-Salam. Il ne restait plus que l’entraînement officiel, réglementaire  à l’heure du match .15.00′, ce lundi 36 mars 2018, la veille du match.

L’on ne devra plus que se contenter de cela au moment où certains joueurs .auteurs de la moue d’Addis, se décidaient de s’en aller sans jouer. On y reviendra dans les prochaines heures….#J.Angengwa#Rdcongoleopardsfoot.com#

Laisser un commentaire

comments